Une police “accidents” pour l’indépendant

santeEn cas d’accident grave, les frais médicaux très importants qui s’ensuivent sont loin d’être pris en charge par votre mutuelle, dont l’intervention partielle respecte le barème fixé par l’INAMI pour le remboursement des soins de santé et autres frais de traitement et de médicaments.

Dans certain cas, les blessures corporelles, même sans gravité, peuvent aussi bien vous empêcher de travailler pendant une période plus ou moins longue, sinon définitive. Aucun revenu de remplacement n’étant prévu en deçà d’un mois d’incapacité de travail, l’indemnité maximale versée au-delà de ce terme est respectivement plafonnée aux alentours de 45 euros ou de 28 euros par jour, selon que vous ayez ou non d’autres personnes à votre charge, et à peine plus à partir du treizième mois si votre invalidité devient totale et permanente…

En souscrivant une assurance accidents corporels 24h/24, vous serez couvert en permanence contre ce type de risque.

Tous les accidents sont pris en compte, même s’ils surviennent en dehors de votre activité professionnelle.

En cas d’incapacité de travail, vous pouvez compter sur une indemnité quotidienne adaptée à l’évolution de vos revenus, et ce jusqu’à sept jours sur sept.

Une couverture décès prévoit en outre le versement d’un capital à vos proches suite à un accident fatal.

Les modalités varient d’une compagnie à l’autre et en fonction de l’étendue de la couverture et de conditions particulières. Comparez les offres pour choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Contactez-nous pour effectuer cette comparaison.