Attention aux feux de cheminées !

Avec la fin des beaux jours arrive le temps des flambées et de la remise en route des chaudières et autres poêles à bois ou à charbon. Prudence : les hivers plus rigoureux de ces dernières années ont confronté les pompiers à une recrudescence de feux de cheminée. Quelques conseils pour éviter pareille mésaventure.

Selon les chiffres du SPF Intérieur, un tiers des incendies serait causé par un feu de cheminée. En période de grand froid, l’usage intensif de l’installation de chauffage ou l’utilisation fréquente de vieux poêles augmente le risque.

Les causes

  • un canal de fumée détérioré ou mal conçu du point de vue technique ;
  • un ramonage insuffisant de la cheminée ;
  • la présence d’un important dépôt de suie causé par la combustion de certains types de bois ;
  • des nids d’oiseaux ;
  • l’utilisation de combustibles inadéquats.

La prévention

Faites ramoner au moins une fois par an votre cheminée par un professionnel. Cette démarche est d’ailleurs obligatoire pour certaines assurances et certaines communes.

Utilisez toujours un poêle dont la puissance est adaptée à la pièce où vous le placez.

Chauffez uniquement du bois sec, naturel et non traité. N’utilisez pas du bois peint, des panneaux d’aggloméré, du vieux papier, du carton, du multiplex… Une fumée blanche ou incolore est un signe de bonne combustion.

Utilisez toujours le bon combustible pour votre poêle. Ne jetez jamais de déchets dans votre cheminée pour les faire brûler.

Ventilez suffisamment la pièce pendant la combustion. Pour assurer un bon tirage, un apport suffisant d’air frais est essentiel.

N’utilisez pas votre feu ouvert comme grill.

Un conseil pour votre assurance incendie ? Contactez-nous.